Archives de catégorie : Actualités

Etre heureux ?

Bonjour à toutes.s,

LA grande question à se poser est probablement celle-là :

«QUEL EST L’ESSENTIEL, POUR MOI, DANS MA VIE ?»

Vaste question mais qui permet de trouver son vrai, bon chemin !

Idée : noter plusieurs jours (ou semaines) de suite les réponses qui nous viennent à l’esprit, afin d’affiner et de trouver les vraies réponses.

La société, telle qu’elle est dans nos pays «riches», nous fait croire qu’il nous manque toujours quelque chose pour être heureux

Et cela nous empêche d’être satisfait de ce que nous avons et de nos vies, telles qu’elles sont. 

Cela nous laisse toujours un vide…

Comme essais de solutions, je vous propose quelques petites phrases, les « 5 principes du Reiki» et l’idée ci-dessus (en orange).

« Le bonheur ne dépend pas de ce qui nous arrive, mais de notre attitude envers ce qui nous arrive. » Sénèque

« Être heureux ne signifie pas que tout est parfait. Cela signifie que vous avez décidé de regarder au-delà des imperfections.» Aristote

Mieux vaut allumer sa petite bougie que maudire les ténèbres. Et cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

« Continue à mettre du soleil autour de toi ». Ce qui peut être doublement compris : donner du soleil aux autres, mais aussi se mettre soi-même dans une bulle de soleil, comme un vêtement… 

La joie est la petite soeur de l’Amour !

Les « 5 principes du Reiki », de Mikao Usui

Pour aujourd’hui…

je suis confiant.e, j’ai confiance en la vie

je suis calme, je reste calme, 

je respecte tout les êtres et tout ce qui vit

je travaille sereinement sur moi-même

j’accepte de recevoir des grâces / aides et je suis reconnaissant.e

Amicalement 

Hélèa

http://www.reiki-ardeche-gard.fr/

Les enfants

Septembre, on pense (un peu plus) aux enfants (ou à notre enfant intérieur) :

 – éveillons leur conscience. Ils sont ouverts à tout et c’est à nous de leurs montrer nos valeurs, en les vivant avec eux (= par l’exemple) et en leur en parlant : encouragements (encore et encore !), solidarité à l’école plutôt que compétition, respect de la nature et de tout ce qui est sur Terre, confiance, oser parler des émotions, expliquer le besoin d’épanouissement, la gratitude, le partage…

 – respectons-les. Il y a trop d’enfants maltraités, dans tous les pays, par leur proches ou par les institutions. Les gouvernements en font peu de cas. Nous pouvons toujours agir, à notre mesure : dons, associations, pétitions, voisinage…

– Apprenons à nos enfants à ressentir le soleil de leur cœur pour les aider à se sentir mieux… et, pourquoi pas, quand ils ont une douleur, leur dire de poser la main dessus, avec amour. Début de Reiki…

– Enseigner, ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu.  Montaigne 

– Nous passons 15 ans à l’école et pas une fois, on nous apprend la confiance en soi, la passion et l’amour qui sont les fondements de la vie. A. Einstein

Une bonne idée à adapter en famille : En Inde, les enfants ont maintenant tous les jours 3/4 d’heure de « cours de bonheur», au Danemark des cours de « toucher emphatique». Et visualiser des choses heureuses, méditation, relaxation, jeux, recherche de gratitude, histoires inspirantes, etc..

Aider l’avenir

Pour la Terre qui a besoin qu’on l’aime et la respecte : 

Visualisez la Terre dans une lumière dorée brillante. 

Imaginez la planète avec des eaux saines, de belles forêts, des cultures même dans le désert, des champs de fleurs à perte de vue, un air pur

Et aussi nous concentrer sur une aide à la paix et au respect, pour l’ensemble de ce qui vit sur notre planète.

Envoyer de l’énergie ( éveil des consciences et respect) pour tout ce qui vit sur Terre : humains (surtout les enfants, les femmes et les peuples pauvres), les animaux, les végétaux (surtout les forêts), le minéral, l’eau, l’air…

Je vous propose de faire comme vous le sentez, par exemple même une seule phrase ou une minute par semaine est agissante si c’est avec conviction, confiance et coeur. 

MERCI !

Amicalement , Hélèa

Transformer par l’imagination…

Bonjour à toutes.s,

Difficile d’être léger, difficile d’être confiant ou de garder le sourire en cette période assez sinistre de tous côtés.

Mais attention de ne pas se replier sur soi-même, dans une morosité morbide. 

INDIGNEZ VOUS ! Comme l’a écrit Stéphane Hessel, à 90 ans, qui prônait l’insurrection pacifique et la primauté de l’intérêt général sur l’intérêt financier (de l’état, des gros groupes, des trop riches…)

AGIR GLOBALEMENT : S’indigner, cela peut être simplement agir en pensée : dans ma tête et dans mon coeur, je refuse ces sociétés du profit et ces politiques qui écrasent. Je veux la paix et le respect de l’humain et de la planète. Puis envoyez ces pensées, avec visualisation, dans tous les pays, pour tous les humains. 

Ensuite, chacun peut trouver sa façon de réagir. Moi je signe des pétitions, parfois ça aboutit, souvent ça fait bouger des choses, ça manifeste une volonté autre, socialement mais surtout au niveau de l’énergie de la planète. On n’est pas encore assez conscient d’à quel point les pensées sont agissantes, créatrices d’énergies capables de provoquer des événements ou même de se transformer en matière (découvertes de la physique quantique).

AGIR PERSONNELLEMENT : Saviez-vous que les 5 minutes les plus importantes dans votre journée sont le soir avant de vous endormir ? Car l’hypocampe enregistre la journée pendant le sommeil, fait le point sur la journée passée et en tire les conclusions pour les suivantes !

Or le cerveau ne fait pas la différence entre le vécu et l’imaginé !!! Les expériences en neurologie ont démontré une chose étrange : quand nous regardons un objet, certaines parties du cerveau se mettent en activité. Mais lorsqu’on demande à un sujet de fermer les yeux et de l’imaginer en pensée, l’activité du cerveau est identique parce que les mêmes réseaux neuronaux sont impliqués !

Donc si on imagine et change le descriptif de notre journée, en version positive, pour notre cerveau c’est la vraie vérité ! 

Du coup pas de traumatisme, ni regrets, ni ruminations, c’est enregistré en positif dans le cerveau et cela crée un nouveau programme plus optimiste pour la suite.

CONCRÈTEMENT : Repenser sa journée et la revivre en positif. On efface ce qui nous déplait. Ainsi on devient acteur plutôt que victime ou impuissant. (sinon vous donnez à autrui du pouvoir malsain sur vous même). 

Allez, ce soir dans mon lit, j’efface ce qui était négatif et je mets à la place ce que j’aurais voulu vivre. 

On pourrait aussi inventer qu’aujourd’hui on a reçu : amour,  joies, Lumière, sérénité,  beauté,  sourires, rires,  générosité, gratitude,  compassion, empathie… 

Et c’est peut-être une façon de faire venir Pâques dans nos vies ?!   😉

La force de Vie

Mars et on commence à avoir envie du printemps, à en rechercher les prémices, après le sommeil de l’hiver… Ce sommeil – repos est indispensable, tant au niveau physique, naturel, que psychique, afin de digérer, assimiler l’année passée et en tirer la force, les connaissances (tirées des expériences) pour redémarrer un autre cycle.

Ce nouveau cycle est aussi alimenté par la force de Vie, énergie de vitalité et guérison de Mère Nature, de la Vie sur la planète Terre.

C’est aussi la puissance de Lumière qu’on retrouve dans l’air, le prana, l’eau, le Reiki, les soins énergétiques…

La force de Vie est aussi une force de Joie. 

Les grands sages (Dalaï Lama, etc.) nous disent que quelques soient nos épreuves et nos détresses, la joie existe toujours au fond de notre coeur, de notre âme, car elle est un des principaux attributs de Dieu (n’en déplaise aux religions rigides et tristes !)

C’est parfois un état d’esprit qui malheureusement nous manque dans notre éducation et dans les médias : Soeur Emmanuelle disait que les habitants des bidonvilles où elle vivait étaient plus joyeux que les français… Elle voulait une religion d’amour et de joie, laissant de côté le péché. Et sa devise était « Yallah ! », mot arabe signifiant « en avant !» pour nous donner du courage.

Oui ok, mais on vit dans un monde dur, difficile, qui nous ronge individuellement et socialement. Alors ? 

La solution n’est pas de fuir la réalité, mais choisir à quelle genre de réalité on veut donner du poids… 

Ecouter les médias juste le temps d’être informé afin d’avoir de la compassion, envoyer du positif, car les pensées et les mots sont créateurs (c’est de plus en plus reconnu par les nouvelles sciences de développement personnel, la physique quantique, et depuis longtemps par les psychiatres, certaines religions ou philosophies…). 

Et puis, essayez de regarder le bon, le beau, c’est une merveilleuse nourriture ! 

Créer du beau dans votre vie, par mille petits détails symboliques ou concrets. 

Ce n’est pas le geste lui-même qui compte mais l’énergie qu’il génère et qui est un élément de guérison.

Donnez de l’énergie aux belles valeurs, dans vos pensées et dans vos émotions : l’Amour, les joies, la Lumière, la sérénité, la beauté, les sourires et les rires, la générosité, la gratitude, la compassion, l’empathie… 

BONNE ANNEE 2023

Oui, on a tous envie d’une meilleure année ! Ou plutôt d’un monde meilleur. Imaginons-le et faisons notre possible pour le mettre en place.

L’Amour guide tout mon être, corps, mental, émotionnel.

Dans tout mon être, c’est l’Amour qui est vainqueur.

A notre petite échelle nous avons un impact, on en parle beaucoup maintenant à propos de l’écologie, MeToo, la pédophilie, les discriminations racistes et LGBT, la misère, etc. Bien sûr, cela commence par des prises de consciences douloureuses, entre scandale et désespoir. Mais c’est une étape nécessaire pour aller vers un changement : voir la blessure pour pouvoir la soigner.

Nous ne pouvons plus ignorer les douleurs du monde, nous ne pouvons pas tout résoudre nous-même (notamment les guerres), mais nous pouvons agir, à la fois concrètement (chacun choisi selon sa sensibilité) et spirituellement : pensées positives, Reiki, prières, Ho’oponopono… 

A ce propos voici une pétition sur une situation inadmissible, les enfants SDF avec leurs parents :

  En France, en 2022, 42 000 enfants sont sans domicile fixe. Un tiers d’entre eux ont moins de 3 ans. 

(Ce sont les chiffres de la dernière enquête de l’UNICEF France et de la Fédération des acteurs de la solidarité). 

Pétition : https://www.leslignesbougent.org/petitions/42-000-enfants-sdf-en-france-10270/

Pour ce qui est les guerres ou les problèmes internationaux de misère, nous pouvons toujours agir spirituellement, envoyer amour et paix.

La pensée est un moteur d’énergie puissant, quand elle est faite avec confiance et reliée à une émotion intense. (D’ailleurs, elle peut agir aussi bien en positif qu’en négatif, donc surveillons nos pensées, nos croyances et nos certitudes…)

Par exemple, cette petite phrase est très puissante : « Je confie cette situation à l’Amour infini et à la Sagesse divine ».

Aimez votre être, corps, âme, esprit, toujours plus, avec tendresse et humilité. Cela vous fera vraiment du bien, personnellement, et agira aussi sur tout ce qui vous entoure : humains et matière.

Et développez votre amour global ! Rayonnez, encore et toujours ! Envoyez-le partout sur terre (humains, animaux, végétaux, minéraux, l’eau, l’air), comme des graines de Lumière, que l’on sème à tout vent. Certaines pousseront, c’est sûr, et pourront nourrir la Vie, vraie, aimante. Merci  😉 

« On va tellement plus loin avec les yeux de l’esprit… »

Et je vous souhaite de laisser pousser vos ailes pour vous élever et danser, sourire, rire, aimer… encore et encore ! 

Et que les Etres de Lumière vous accompagnent toujours.

Avec toute mon amitié et mes encouragements. 

Helea

Les enfants

C’est la rentrée !… Je vous dis souvent dit que les 2 choses les plus importantes à vivre / demander / visualiser / prier, sont :

l’éveil des consciences et le respect de tout ce qui vit.

Ce mois-ci, je vous propose de l’appliquer pour les enfants : 

– éveillons leur conscience. Ils sont ouverts à tout et c’est à nous de leurs montrer nos valeurs, en les vivant avec eux (= par l’exemple) et en leur en parlant (solidarité à l’école plutôt que compétition, encouragements, respect de la nature, confiance, oser parler des émotions, expliquer le désir d’épanouissement, gratitude…)

– respectons-les. Il y a trop d’enfants maltraités, dans tous les pays, par leur proches ou par les institutions. Les gouvernements en font peu de cas (si ce n’est pour trop les vacciner…). Nous pouvons toujours agir, à notre mesure : dons, associations, pétitions, voisinage…

  Jolies phrases pour les enfants :

– Apprenons à nos enfants à ressentir le soleil de leur cœur pour les aider à se sentir mieux… et, pourquoi pas, quand ils ont une douleur, leur dire de poser la main dessus, avec amour.  

– Enseigner, ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu.  Montaigne 

– Nous passons 15 ans à l’école et pas une fois, on nous apprend la confiance en soi, la passion et l’amour qui sont les fondements de la vie. A. Einstein

Une bonne idée à adapter en famille : 

En Inde, les enfants ont maintenant tous les jours 3/4 d’heure de « cours de bonheur«  !

Visualiser des choses heureuses, méditation, relaxation, jeux, recherche de gratitude, histoires inspirantes, etc..

Vous pouvez trouver sur internet des listes de 50 phrases positives à dire aux enfants… (tu es important, tu es interessant, je te vois t’épanouir et apprendre, tu peux accomplir de grandes choses, je t’écoute, merci, etc.)

L’éveil des consciences

Bonjour, Le monde est en train de changer. 

Nous sommes tous appelés à vivre différemment, à penser, ressentir et agir différemment.

Nous sommes appelés à nous transformer, à changer d’attitude par rapport 

– au monde (écologie, dé-consommation, unité avec tout, amour de la terre et tout ce qui y est…), 

– aux autres (respect, compréhension, soutien, partage, tolérance, ou si ils sont trop négatifs : les ignorer, se protéger, les quitter…) 

– à nous-mêmes (tendresse, confiance en soi, acceptation, recherche de mieux-être, connection aux Etres de Lumière, reconnaissance de sa lumière intérieure…), 

Bref, changer notre façon de percevoir les choses et aussi d’y réagir émotionnellement (remplacer la peur par la confiance, la colère par une vision plus large, la déprime par la joie…).

Nous sommes des êtres spirituels qui vivons une expérience terrestre matérielle et non pas le contraire

Nous avons en nous la Lumière et l’Amour. Nous pouvons les réactiver quand nous voulons en nous connectant à elles. 

Et plus nous serons nombreux à croire aux « possibles », à l’évolution des êtres et du monde, plus cela deviendra réel.

On nous demande juste de le penser, l’imaginer. 

Ressentir notre puissance de Lumière, y croire !

Nous ne sommes pas impuissants, nous ignorons juste le pouvoir de nos pensées, la puissance de l’intention. 

Maintenant, c’est le moment de réveiller en nous nos potentiels de Lumière. Et c’est le but du Reiki. 

Entrainez-vous à croire à votre puissance de Lumière.  

J’ai aussi reçu un message, à se dire, se redire, jusqu’à l’intégrer : « J’aime l’être de Lumière qui est en moi  »  Quelques soient nos faiblesses et nos problèmes, Aimons-nous !

L’urgence est de prier pour l’éveil des consciences et le respect pour tout ce qui vit sur Terre : humains (surtout les enfants, les femmes et les peuples pauvres), les animaux, les végétaux (surtout les forêts), le minéral, l’eau, l’air…

Je vous propose de faire comme vous le sentez, par exemple même une seule phrase ou une minute par jour ou semaine est agissante si c’est avec conviction, confiance et coeur. MERCI !

Se rassurer et les 5 principes du Reiki

Bonjour à toutes.s,

Avril, le printemps arrive, mais les inquiétudes restent là, collectives ( covid, guerre, élections…) ou personnelles ( de nombreuses personnes sont en difficultés en ce moment…). 

Et toujours les questions de :

– Comment se positionner dans cette vie ? là chacun à sa réponse, mais le Reiki nous en propose avec « les 5 principes » (voir ci-dessous).

– Que faire pour être serein.e, confiant.e en l’avenir ? Pratiquer le Reiki, la prière, méditation… mais aussi la marche, le sport, le soleil et les relations nous donnent confiance en nous et nous rassurent.

Se prendre soi-même par les épaules et se bercer (le bercement apaise et rassure)

– Comment se sentir quand même heureux malgré les problèmes ? Probablement la réponse est dans la question : se créer des moments heureux ! Petits instants furtifs dans une journée ou plus importants dans une soirée, un we… 

Faire des projets, se projeter dans un avenir agréable, rêver en rose ! (= programmation, sophrologie, visualisation…)

Le matin, au réveil, se faire un grand sourire à soi-même, un bisou dans le miroir. Le soir, au coucher, se féliciter ou sinon se donner un mot d’encouragement, avec indulgence et tendresse ou un peu d’humour…

Les 5 principes du Reiki

·     Aujourd’hui, je serai confiant / soucis

«  Je remets cette situation x….. (la nommer) entre les mains de l’Amour infini et de la Sagesse divine. »

« Toute situation qui n’est pas selon le plan divin de ma vie sera éliminée et se dissipera. L‘idée divine parfaite se réalise maintenant »

« Si une porte se ferme, qu’une autre porte s’ouvre, qui me convient mieux » 

« Je demande l’aide des Etres de Lumière et d’Amour » 

·      Aujourd’hui, je serai calme / colères

« Je rejette ce fardeau de ressentiment sur le Christ qui est en moi et j’avance tranquille et heureux. »

« Je fais appel à la loi du pardon et neutralise cette situation. »

« La Lumière de l’Esprit en moi inonde à présent ma conscience et dissipe toute pensée agressive. »

« Je pardonne. Je remets tout entre les mains des Etres de Lumière, afin qu’ils accomplissent la grâce d’amour. »

«  Si on te parle avec le feu, répond avec de l’eau. »

·      Aujourd’hui, je travaillerai sur moi

« Je ne me lasserai pas de bien faire mon devoir, et j’en recueillerai les fruits. »

« L’appel le plus élevé de l’homme concerne le dessein divin de sa vie. »

« Je serai juste en pensées, en paroles, en actions. »

« J’écoute les messages des Etres de Lumière. »

·      Aujourd’hui, je respecterai tous les êtres et tout ce qui vit

« Tout homme est un maillon d’or dans la chaîne de mon bien. »

« Je suis en paix avec moi-même et le monde entier. Je choisis l’amour, la fraternité. »

« Je respecte tout ce qui vit / est sur la Terre. Je me respecte. » 

« Namasté : Je salue la divinité en vous »

·      Aujourd’hui, j’accepterai mes nombreuses grâces et je serai reconnaissant

« Je rends grâce pour ma santé et tout ce que la vie me donne. »

« Que Ta volonté soit faite, car Ta volonté est Amour. »

« La gratitude est le chemin du bonheur. »

« J’aime, je m’aime et je suis aimé.e » 

«  Merci ! »

créer sa joie

Certains disent que les mots, qu’ils soient pensés, prononcés ou écrits, ont un pouvoir réel sur le psychisme (bonjour S. Freud, lol) mais aussi sur la matière (et pas que les grands miracles ). Euh, enfin, pas toujours et heureusement (ouf !), il y a le « si » :

Chaque pensée SI elle est reliée à une émotion forte devient un sentiment ou une croyance. Lesquels créent des programmations qui vont programmer notre vie vers ceci ou cela. 

Idem, les paroles peuvent nous programmer, nous ou les autres : si quelqu’un nous / leur envoie des béné-dictions ou malé-dictions, et si nous / ils les reçoivent avec une émotion forte. Nous en avons tous fait l’expérience : encouragement ou effondrement…

La force de programmation dépend de l’intensité de l’émotion. Mais en sommes-nous toujours conscients ? Ben, non… à cause de l’habitude qui nous met des oeillères… Alors quoi faire ?

Nous pouvons apprendre à repérer nos émotions pour les transformer… Mais c’est pas facile, la force des habitudes… Oh, il y a un autre moyen, plus facile : habituer notre cerveau aux émotions positives, ce qui laisse de moins en moins de place aux émotions perturbantes. 

Comment ? 

– En ajoutant des émotions positives quand nous pratiquons : méditation, Reiki, visualisation, prière, cohérence cardiaque, auto-hypnose, Ho’oponopono, etc. mais aussi en faisant la vaisselle ou autre activité qui requiert peu de concentration et permet donc au mental de s’activer vers ce que nous voulons vraiment. 

– En jouant : Je vous propose, pour cet été, de créer vos pensées positives, mais surtout de les répéter encore et encore en jouant

Voilà, par exemple, une trilogie simple :

«  confiance en moi, estime de moi, affirmation de moi », pour amplifier la croyance, mettez des émotions positives dessus (sérénité, fierté, liberté, joie, enthousiasme…), puis du mouvement (danser, chantonner, rapper…), puis pour en faire une habitude du cerveau, associez ces 3 phrases à un objet ou une image qui représente cela pour vous. Ainsi, quand vous penserez à cet objet, votre cerveau enverra la programmation « confiance en moi, estime de moi, affirmation de moi ». Et le tour est joué  😉

« Je suis la Vie, je suis l’Amour, je suis la Lumière. » Imprimez cette certitude dans votre cœur !

Et pour la planète et tout ce qui y vit, 2 choses importantes à programmer : l’éveil des consciences et le respect de tout ce qui est.

Bon été à toutes.s !