Archives de catégorie : Actualités

créer sa joie

Certains disent que les mots, qu’ils soient pensés, prononcés ou écrits, ont un pouvoir réel sur le psychisme (bonjour S. Freud, lol) mais aussi sur la matière (et pas que les grands miracles ). Euh, enfin, pas toujours et heureusement (ouf !), il y a le « si » :

Chaque pensée SI elle est reliée à une émotion forte devient un sentiment ou une croyance. Lesquels créent des programmations qui vont programmer notre vie vers ceci ou cela. 

Idem, les paroles peuvent nous programmer, nous ou les autres : si quelqu’un nous / leur envoie des béné-dictions ou malé-dictions, et si nous / ils les reçoivent avec une émotion forte. Nous en avons tous fait l’expérience : encouragement ou effondrement…

La force de programmation dépend de l’intensité de l’émotion. Mais en sommes-nous toujours conscients ? Ben, non… à cause de l’habitude qui nous met des oeillères… Alors quoi faire ?

Nous pouvons apprendre à repérer nos émotions pour les transformer… Mais c’est pas facile, la force des habitudes… Oh, il y a un autre moyen, plus facile : habituer notre cerveau aux émotions positives, ce qui laisse de moins en moins de place aux émotions perturbantes. 

Comment ? 

– En ajoutant des émotions positives quand nous pratiquons : méditation, Reiki, visualisation, prière, cohérence cardiaque, auto-hypnose, Ho’oponopono, etc. mais aussi en faisant la vaisselle ou autre activité qui requiert peu de concentration et permet donc au mental de s’activer vers ce que nous voulons vraiment. 

– En jouant : Je vous propose, pour cet été, de créer vos pensées positives, mais surtout de les répéter encore et encore en jouant

Voilà, par exemple, une trilogie simple :

«  confiance en moi, estime de moi, affirmation de moi », pour amplifier la croyance, mettez des émotions positives dessus (sérénité, fierté, liberté, joie, enthousiasme…), puis du mouvement (danser, chantonner, rapper…), puis pour en faire une habitude du cerveau, associez ces 3 phrases à un objet ou une image qui représente cela pour vous. Ainsi, quand vous penserez à cet objet, votre cerveau enverra la programmation « confiance en moi, estime de moi, affirmation de moi ». Et le tour est joué  😉

« Je suis la Vie, je suis l’Amour, je suis la Lumière. » Imprimez cette certitude dans votre cœur !

Et pour la planète et tout ce qui y vit, 2 choses importantes à programmer : l’éveil des consciences et le respect de tout ce qui est.

Je viens de découvrir un livre, illustré, pour enfants et adultes, « Au fil des émotions » qui définit 42 émotions !

Bon été à toutes.s !

Pâques

Bonjour à toutes.s,

C’est Pâques, symbole de renouveau, renouvellement : même si on a été anéanti par les épreuves, l’espérance de jours meilleurs peut revenir.

Ne nous laissons pas abattre, faisons triompher la Vie ! 

Les cloches volent partout pour nous annoncer que la vie peut toujours repartir de plus belle, pleine d’énergie comme le printemps. 

Les couleurs des oeufs nous incitent à vivre avec le plus de joie possible.

Les lapins de Pâques signifient : écoutez, avec de grandes oreilles, écoutez le divin en vous, dans votre coeur et les messages de la Vie, des Etres de Lumière…

Prière pour un monde de paix et respect

Afin de vivre le plus vite possible dans un monde de paix et de respect, vous pouvez pendre 1 minute, chaque jour, pour cette prière (de Héléa Laroche) : 

Je demande l’Aide des Etres de Lumière pour nous aider à créer un monde de paix et respect, 

Partout, dans tous les pays, je demande :

– respect pour tous les humains, (et surtout respect et protection pour les enfants et les femmes, trop souvent victimes)

– respect pour les animaux

– respect pour les végétaux (et surtout pour la foret amazonienne, poumon de la terre)

– respect pour les minéraux, structure de Gaïa

– respect pour l’eau (et dépollution des océans)

– respect de l’air

afin que tout ce qui vit, et ce qui est sur terre, cohabite dans une unité de conscience et d’amour. 🌎

Joie de vivre, où es-tu ?

Joie de vivre, qu’en est-il aujourd’hui ? Pourquoi parler de joie en cette période morose ? Justement parce que la joie est un rempart contre la peur et la déprime.

Avez-vous remarqué que, dans de nombreux reportages (comme « Rendez-vous en terre inconnue ») sur des peuples qui vivent dans des conditions difficiles, pauvres, on voit des gens heureux et qui rient ! Incroyable !? 

Nous qui avons tout le confort, une relative sécurité du lendemain, des soins médicaux gratuits, etc. nous peinons ! Si peu de sourires dans les villes, dans les vies !

Pourquoi ? Où est passé la joie de vivre ?

Peut-être que le secret des peuples aux vies simples, est l’acceptation de la vie comme elle est ? Et de ce fait, ils sont dans la joie du moment présent et le partage avec le voisinage et la nature.

Nous, nous sommes plutôt dans la frustration, l’insatisfaction. Oh, ce n’est pas notre faute, c’est le résultat des pubs, des médias, des magasins et internet plein de tentations, bref tout ce qui nous fait croire qu’on « pourrait  »  ou pire on «  devrait »  avoir tout et tout de suite. 

Et l’autre piège c’est l’injonction de « réussir » ! Mais quoi ?!… (à 20 ans, je suis partie vivre simplement, à la campagne, pour la qualité de vie, mais ma mère me répétait : « et ta réussite sociale ?! » )

Donc, on nous fait croire qu’on devrait avoir tout et tout réussir, pour être parfait et socialement « acceptables »  : alors l’égo et le mental entrent en jeu et c’est la frustration permanente et fini la joie de vivre…

Heureusement, les choses changent, les consciences s’éveillent : la qualité de vie change de visage. Et il ne s’agit pas de renoncement (au confort ou au succès) mais de détachement serein de l’inutile.

Lâchons le mental social et, surprise : on retrouve aussi de la liberté, en même temps que la joie de vivre.

Même si l’avenir et le covid nous inquiètent, pourquoi refuser la joie au jour le jour ? Elle ne peut que nous aider en ces temps incertains.

Au quotidien, essayons d’accepter notre vie, avec ses problèmes, ses défauts, ses imperfections : c’est la vie ! Elle ne peut pas être parfaite, c’est la vie. Mais on peut cheminer vers l’amélioration…

Et la joie n’est pas perdue : nous pouvons la retrouver, dans notre coeur, juste parce qu’on le décide, là, maintenant. Allez, essayez, déjà là, souriez !

Comment faire ?

Déjà, en prendre conscience. C’est fait ! Puis le décider. Ok ? Ensuite chacun a ses trucs : inventez ! c’est le mieux. Jouez à retrouver votre joie. Pensez aux petits enfants, à la spontanéité.

 Souriez-vous devant votre miroir.

– Bonjour au soleil levant du matin, au soleil couchant du soir, (même si on est en voiture ou en ville…) 

– Dansez ou bougez (même juste les pieds) en écoutant une chanson. Chantez !

– Dites des bêtises innocentes, pour rire ! Comme Marie à son fils : c’est pas une « robe de chambre » c’est une veste de maître Jedi ! (ça change tout !)

– Regardez la beauté autour de vous.

– Lisez des choses positives : romans, spiritualités ou revues comme « So good » ( ci-dessous)

– Achetez un petite plante à pousse rapide ou faites pousser des lentilles sur du coton : vos yeux pétillent, vive la vie !

– Respirez comme si vous respiriez un merveilleux parfum de joie de vivre, il remplit vos poumons puis diffuse dans tout votre corps.

– Visualisez, ressentez une pépite de joie dorée dans votre coeur, elle brille et rayonne !

– Reiki, méditation, prière… à faire dans un sentiment de joie et de sérénité, cela va permettre de l’ancrer en vous.

– …

Tous les espoirs sont là !

🌟  BONNE ANNEE 2021  💖

Maintenant nous décidons de vivre autrement, dans le respect de tout et tous, dans un monde de joie et de conscience… 

2021, tous les espoirs sont permis ! 

Les médiums en reçoivent le message, les astrologues aussi : nous entrons, encore plus, dans l’ère de la conscience, ce qui implique des grands changements. 

Cet éveil des consciences se fait dans tous les domaines de la vie, dans tous les pays. 

Eveil au respect de tout ce qui vit et de tout ce qui est sur cette terre, ce qui permettra de retrouver la joie de vivre, pour tous… 

Bon, ne nous leurrons pas, cela risque d’en chambouler pas mal, avant d’y arriver totalement. 

Il y aura probablement des tensions, mais il faut surtout garder confiance : les Etres de Lumière sont là pour nous y aider, beaucoup plus présent qu’avant, et ils nous annoncent une réussite rapide, d’ici un an ou deux, pas plus ! 

Comment faire pour participer à cette émergence de vraie vie ? 

Bien sûr, il il y tout un tas d’actions concrètes, que chacun peut choisir selon ses préférences. 

Mais il faut agir aussi au niveau vibratoire : amour, joie, confiance, justice, respect… Essayez de ressentir ces impressions agréables en vous même. Puis envoyez-les autour de vous.

Se relier, quelques secondes de temps en temps, aux Etres de Lumière, Anges de Lumière, Reiki…

Aimez vous, vous-même. Regardez-vous dans le miroir et dites-vous : « (prénom), je t’aime ! », «   J’aime la Lumière et l’Amour qui sont en moi » et donnez-vous un beau sourire.

Envoyez des pensées de changement positif à tout ce qui vit sur la terre : humains, animaux, végétaux, minéraux, eau, air, feu, terre.

Ecoutez l’ »Hymne à la joie », avec les magnifiques paroles de Maurice Bouchor, écrites en 1901, mais étonnement actuelles. Paroles sur wikisource « hymne à l’universelle humanité ». (et sur youtube, chorale du collège Clémenceau)

Santé, masque, respirer…

Bonjour à toutes.s,

Avec ces temps difficiles, pensez encore plus à vous relier au Reiki, à l’aide de tous les Etres de Lumière. Ils sont disponibles pour nous et souhaitent nous voir évoluer vers un avenir meilleur pour toute.s.

Pour contre-carrer les effets du masque si vous devez le porter toute la journée, prenez des temps de respiration profonde, lente et complète. 

Même si c’est juste le soir, chez vous, puis le matin au réveil, quelques minutes : ce faisant, vous oxygénez vos poumons, mais aussi vous leur envoyez le message, la programmation : «  tout va bien, j’ai confiance en vous mes poumons, je vous aime même si en ce moment ma respiration est un peu gênée par le masque, je vous demande de capter les bonnes énergies de vitalité, etc. et je sais que vous en êtes capable… Etc. » 

Inventez vos phrases, parlez à vos poumons, à votre corps, osez…

Si vous pouvez vous mettre quelques minutes à la fenêtre, c’est encore mieux. Respirez à pleins poumons ! Idée : respirez la joie de vivre !

Et en même temps visualisez que vous respirez l’énergie prana, une belle lumière dorée, qui vous remplit d’énergie, de force et de guérison.

Demandez au Reiki, aux Etres de Lumière, de vous remplir de vitalité, de confiance et de joie.

Remerciez…

Et puis, voilà une respiration qui calme le mental, (vérifié sous IRM) : 3 fois / jour, 3 à 5 minutes de respiration lente + visualiser du positif joyeux + imaginer inspirer par le coeur et expirer par l’estomac. (à faire à la pause ou dans les toilettes, ou dès que vous voulez 3 mn tranquille, etc.)

Et si vous avez vraiment des angoisses, des peurs, allez jusqu’à 30 minutes par jour, à répartir comme vous voulez. 

Les études ont prouvé que, en 6 semaines, on change notre nature biologique, càd nos modes de fonctionnement = passer du type « anxieux » au type « serein ou confiant ou… ».

Avoir, faire, être…

Bonjour,

Nous vivons un été un peu bizarre, suite du covid…

Au printemps, ce virus nous a stoppé dans nos habitudes et poussé à réfléchir à nos façons de vivre : ralentir, se poser, moins consommer, faire attention aux autres, retrouver du sens à nos vies, désir d’une meilleure qualité de vie, plus d’écologie, etc.

Bref, le collectif a pris conscience de 2 verbes : l’ « avoir »  et le « faire »  dans nos vies et sur la planète.

Aujourd’hui, nous devons continuer ce chemin, ne surtout pas reprendre des habitudes délétères pour nos âmes et la planète.

Afin de pouvoir passer au 3 ème verbe : l’ « être » !

Aller dénicher, au fond de nous même, de nous tous, nos vraies valeurs de respect. 

Respect de nous même, des autres et de tout ce qui vit sur la planète : des humains aux animaux, végétaux, l’air, l’eau, la terre ! 

 

Prière Corona

Bonjour, 

On m’a demandé un prière – méditation Reiki. Je me demandais quoi dire de plus que toutes les belles méditations qui circulent sur internet. Mais c’est venu tout seul : le Ciel m’a soufflé cela :

«  Je demande l’Aide des Anges de Lumière, Etres de Lumière et du Reiki, pour …(prénom, nom), afin de surmonter sereinement la situation actuelle, rester vigilant, ouvrir mon coeur, et accepter de qui doit arriver selon le plan divin de chaque personne, selon le désir de son âme. 

Que cette situation me permette d’évoluer en conscience, pour le meilleur de moi même, de l humanité et de la planète terre avec tout ce qui y vit, dans le respect de l’ensemble. 

Je remercie que cela se réalise avec confiance dans l’Aide des Etres de Lumière et du Reiki. 

Je suis maintenant et toujours totalement confiant dans l’Amour infini qui rayonne et vibre partout sur cette terre. 

Amen, Alléluia !

Merci » 

Corona, que veux-tu dire ?

Bonjour à toutes.s,

Je ne viens pas parler du côté médical-santé de cette situation mondiale, mais de ce qu’elle suscite au niveau personnel et collectif.

 D’un côté des peurs immenses (des égoïsmes, des catastrophes, du chômage, des violences…) mais de l’autre des prises de conscience importantes, du soutien (direct ou par internet), du partage, une certaine révolte (contre le manque de moyen du personnel médical, de l’hôpital, par exemple) et surtout, surtout, une envie d’un monde meilleur, pour tous

Comme si cette épidémie avait secoué les gens, leur donnant envie de vivre vraiment, de vivre mieux. Cela crée aussi un sentiment d’unité : c’est partout. Là autour de moi et c’est aussi mondial !

Est-ce que ce virus ne provoquerait pas une prise de conscience ? Dtrès nombreux médiums parlent ainsi d’une année charnière pour l’humanité.

Sortir de l’aveuglement de la société de consommation et de tous les égoïsmes et irrespects, qu’ils soient individuels ou collectifs, envers les plus démunis (que nous et notre société ignorons plus ou moins), les « sans pouvoirs » (dont les enfants et les femmes, bien souvent) ou les pays dits « pauvres » ?

Et cela me fait penser à  « l’allégorie de la caverne », de Platon (philosophe, né en 427 avant J.C.)

Le conte : 

Dans une « demeure souterraine », en forme de caverne, des hommes sont enchaînés. 

Ils n’ont jamais vu directement la source de la lumière du jour, c’est-à-dire le soleil, dont ils ne connaissent que le faible rayonnement qui parvient à pénétrer jusqu’à eux. Des choses et d’eux-mêmes, ils ne connaissent que les ombres projetées sur les murs de leur caverne par un feu allumé derrière eux. Des sons, ils ne connaissent que les échos

Que l’un d’entre eux soit libéré de ses chaînes et accompagné vers la sortie, il sera d’abord cruellement ébloui par une lumière qu’il n’a pas l’habitude de supporter. Puis il souffrira de tous les changements. 

Si il résiste, il ne parviendra pas à percevoir ce que l’on veut lui montrer. Alors, soit il voudra revenir à sa situation antérieure, plus « confortable » à son avis (peureux). Soit il persiste et s’habitue. Il pourra voir « le monde supérieur », ce que Platon désigne comme « les merveilles du monde intelligible ». 

Prenant conscience de sa condition antérieure, ce n’est qu’en se faisant violence qu’il retournera auprès de ses semblables, pour les inciter à sortir  eux aussi. Mais ceux-ci, incapables d’imaginer ce qui lui est arrivé, le recevront très mal et refuseront de le croire, menaçant de le tuer.

L’allégorie de la caverne propose une réflexion sur le conditionnement des esprits.

Pour Platon, la condition première de l’humanité, c’est l’ignorance dont il faut se départir impérativement : produit de notre éducation et de nos habitudes, elle nous rend prisonniers des apparences.

Sortir de la caverne nécessite une ascension courageuse avec une progression prudente, car les yeux sont troublés par le passage de l’obscurité de la caverne à la lumière. 

Mais le philosophe voit que sa mission est de montrer aux prisonniers leur erreur, eux qui discourent sans fin sur les ombres, persuadés qu’elles sont la seule réalité. Il revient faire leur éducation. Lorsque l’homme s’évertue à partager son expérience avec ses contemporains, il se heurte à leur incompréhension, conjuguée à l’hostilité des personnes bousculées dans le confort illusoire de leurs habitudes de pensée.

Les chaînes représentent les croyances, certitudes, convictions, préjugés et autres a priori. La difficulté à rompre les chaînes est la métaphore de la difficulté de se défaire de ce qu’elles représentent.

Les prisonniers de la caverne représentent ceux qui préfèrent ne pas s’interroger ni remettre en cause un ordre établi, aussi inapte soit-il.

Platon met en évidence la difficulté des hommes à changer leurs conceptions des choses, leurs résistances au changement, ainsi que l’emprise des iées reçues. Il parle aussi de ne pas prendre pour vrai les préjugés formés par l’habitude. 

Les prisonniers pensent que les ombres sont la seule réalité…alors peut-être que ce que NOUS nous voyons actuellement n’est pas la simple ou seule réalité, qu’une réalité, hors de notre portée pour le moment, est en devenir ? (et il ne tiend qu’à nous de…)

Ici, la confiance en l’ Amour vrai, ce que certains appellent la foi, peut nous permettre de sortir des peurs, des préjugés et de la résistance au changement. 

Nota : La Foi au sens ésotérique, pas religieux, est l’accueil dans la grâce de la vérité révélée, qui « permet de pénétrer le mystère, dont elle favorise une compréhension cohérente ». 

Donc on pourrait dire c’est ce qui aide à l’éveil des consciences, cet éveil des consciences dont je vous ai souvent parlé car c’est de plus en plus ce que me demande les Etres de Lumière…

Est ce que nous allons oser sortir de nos cavernes ???

Je nous en crois capable ! Allons-y ! 

Amicalement 

Hélèa

http://www.reiki-ardeche-gard.fr/

Que penser du monde ?

Bonjour,

Que penser du monde aujourd’hui ?

– D’un côté l’urgence pour la planète, les gros pollueurs toujours en place, les incendies, inondations, etc. 

– De l’autre, de plus en plus de gens AGISSENT, créent, changent leur façon de vivre, partagent des idées ou des conseils (les Tutos se multiplient), échangent ou donnent gratuitement, etc. Bref le monde bouge évolue, progresse…

Les conseils des Etres de Lumière sont toujours : 

– Ne pas se relier aux énergies négatives car cela leur donne de la force = éviter d’y penser, d’en parler, sauf pour dénoncer (pétitions) ou enseigner, càd pour permettre aux autres de prendre conscience. Refuser le pessimisme.

– Se relier le plus souvent possible aux énergies et valeurs positives, les ressentir prendre de la force en soi, dans le mental, dans nos ressentis émotionnels, dans notre quotidien… 

Lire du positif, livres, revues, internet : il y en a plein sur l’évolution des consciences, l’écologie, la spiritualité, le développement personnel, les partages divers…)

Depuis plusieurs années, le Ciel me demandait d’enseigner l’éveil des consciences. Aujourd’hui cet éveil est là, pour une grande partie de la population. Chouette !

Mais cet éveil, qui amène une nouvelle vision (vision du négatif qu’on ignorait avant), provoque, de ce fait, parfois des peurs… et du pessimisme. 

Non, non, non, ne vous laissez pas piéger ! 

Ok, il y a plein de choses qui vont mal, mais ce n’est pas une raison pour baisser les bras et pleurer, au contraire : réagissons et agissons, dans tous les domaines, matériel et spirituel, personnel et collectif.

Aussi le Ciel me dit maintenant de vous proposer de vous concentrer sur :

– l’apaisement 

– le respect 

– la confiance

Respirer ces mots tous les jours ! 

Dites-les vous à chaque fois que vous faiblissez ou que vous rencontrez des gens « perdus ».

Inscrivez-les sur votre table de nuit, dans votre salle de bain, votre voiture…

Ils vous donneront la force des Etres de Lumière !

Amicalement   

Hélèa